Nantes, créative et décalée

0

Ces dernières années, la ville de Nantes est devenue l’une des destinations touristiques les plus prisées de France. Cet exploit est le fruit de l’effort de différents acteurs qui ont su joindre ensemble les différents aspects de la ville. Créativité, patrimoine, art contemporain, un ensemble homogène qui ne cesse de surprendre les touristes et même les nantais. 

Quand on dit art nantais on dit “le voyage à Nantes”. Ce parcours à faire chaque été propose des œuvres d’arts qui sont installées dans les différents recoins de la ville de manière éphémère ou pérenne. 

Voici donc pour vous une sélection des œuvres les plus décalées de notre cité des ducs de Bretagne.

Le paysage glissé 

Vous avez sans doute remarqué ce toboggan qui longe les murs du Château des ducs de Bretagne. Une structure qui révèle toute sa beauté par le beau temps avec les reflets du soleil. Cette œuvre est bel et bien un toboggan praticable qui vous donne une autre perspective des douves du château. Installée en 2017 par le Voyage à Nantes et imaginée par le cabinet d’architectes Nantais Tact et l’artiste Tangui Robert, ce toboggan est en accès libre. Petits et grands peuvent profiter d’une expérience de glissade unique au monde à l’intérieur de l’un des monuments les plus emblématiques de la Cité des ducs.

pastedGraphic.png

L’éloge du pas de côté

En revenant sur vos pas vers la place du Bouffay, après une session de toboggan, une statut s’érige devant vous au beau milieu de la place. Le monsieur se tient en effet sur un seul pied. Installé en 2018 par le Voyage à Nantes et imaginé par l’artiste Philippe Ramette, la statue en bronze de 500 kilos représente un personnage masculin. Sous les traits de l’artiste lui-même, elle reflète l’audace, la créativité et le lien étroit que tient la ville de Nantes avec la culture et l’art. 

Une œuvre qui restera pérenne sur cette place emblématique de Nantes pendant encore de nombreuses années. 

pastedGraphic_1.png

Un arbre, la forêt 

Non loin de la place du Bouffay, une œuvre d’art aussi bien décalée que camouflée se tient juste devant l’aire de jeux du square Elisa-Mercoeur. 

Difficile à remarquer ! Ces trois arbres en bronze portant sur leurs branches une frondaison d’oiseaux nous rappelle les majestueux paysages des bords de Loire. Incrustée au milieu d’autres ‘’vrais arbres‘’ cette œuvre de Eric Fonteneau intitulée  ‘’Un arbre, la forêt‘’ a été installée au printemps 2014. Il vous faudra de la vivacité et un œil aguerri afin de pouvoir la trouver.

pastedGraphic_2.png

Share.

About Author

Passionné par les nouvelles technologies et addict au gyropode, c’est en l'essayant il y a bientôt 10 ans que je suis tombé amoureux de ce moyen de transport. Un modèle ? Richard Branson et son état d’esprit : « People who think and say ‘we’ more often than ‘I’ are a lot more likely to succeed »

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.