Comment bouger en Martinique ?

0

La Martinique, aussi connue sous le nom de l’île aux fleurs, est une combinaison envoûtante de forêts tropicales profondes, de terrains rocheux à flanc de falaise, de cuisine d’inspiration créole et de plage de sable blanc. De la presqu’île de la Caravelle aux communes martiniquaises de Grand’Rivière, Sainte-Anne, Sainte-Luce, des Trois-ilets ou du Diamant, la diversité des paysages de cette île paradisiaque a de quoi fasciner.

Pour être sûr de profiter pleinement des 1 200 mètres carrés qu’offre cette île des Caraïbes française, l’idéal est de l’explorer en voiture. Chaque coin de l’île à quelque chose de spectaculaire à offrir. Des plus belles plages comme celle des Salines ou celle du Carbet, aux randonnées à la Montagne Pelée ou de Grand’Rivière, en passant par des villes chargées d’histoire comme Saint-Pierre ou Fort de France… le mélange des cultures française et antillaise a créé une île unique, authentique et dépaysante.

Louer une voiture pour son séjour

Si vous aimez être indépendant et que vous souhaitez explorer l’île à votre rythme, l’idéal est de louer voiture en Martinique. Les transports en commun ne permettent pas de visiter l’intégralité de l’île et les horaires peuvent être contraignants. Louer une voiture vous permet de faire face aux routes parfois escarpées tout en profitant au maximum de tout ce que la Martinique a à vous offrir !

Attention cependant, il est essentiel de bien préparer à l’avance son séjour et de connaître toutes les conditions pour louer sa voiture. Certains documents sont obligatoires et une mauvaise préparation pourrait vous gâcher le plaisir.

Les lieux incontournables

Des plages de sable fin aux randonnées montagneuses, la Martinique dispose de nombreux lieux à visiter absolument lors de votre séjour. Petit tour d’horizon.

La plage des Salines : cette plage, située près de la ville de Sainte-Anne, est l’une des plus réputées et la plus connue de Martinique. Sable blanc, eau turquoise, cocotiers, tous les cases de la plage de rêve sont cochées. Un conseil : allez-y en semaine pour plus de tranquillité.

Le mémorial des esclaves de l’Anse Cafard : perché au sommet l’anse Cafard, ce mémorial rend hommage aux victimes d’un navire d’esclaves qui est entré en collision avec les falaises du Diamant le 8 avril 1830. Le groupe de 15 hommes de pierre fait face à la mer des Caraïbes et incline la tête en signe de respect. Il a été bâti en 1998 lors du 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Ce mémorial en plein air est un morceau important de l’histoire de la Martinique, tout en offrant une vue impressionnante sur les eaux de la plage du Diamant.

La presqu’île de la Caravelle : pour les amateurs de randonnée, le terrain abrupt de la presqu’île de Caravelle est immanquable. Situé au bord de l’eau, le promontoire propose deux itinéraires qui vous feront traverser des paysages très variés, qui alterne entre forêts ombragées, falaises rocheuses et mangroves, sans oublier de magnifiques plages sur lesquelles il est possible de faire une pause en milieu de parcours.

Les plages de l’Anse Noire et l’Anse Dufour : au sud-ouest de l’île, ces deux plages sont côte à côte. Ce qui rend cette crique si unique est d’abord leur faune locale (on peut y apercevoir de nombreuses tortues) mais surtout le sable noir de jais de la plage de l’Anse Noire. Le contraste du sable noir, de l’eau vert turquoise et de la verdure environnante fait de « Anse Noire » un spectacle vraiment charmant. Quelques minutes de marche vous amènent à sa plage sœur de sable blanc, Anse Dufour. Des palmiers et des petits restaurants locaux ornent la petite crique tandis que les habitants profitent de l’eau transparente, lançant un frisbee ou passant le temps.

 

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.