Acheter un gyropode Segway d’occasion : les 10 tests pratiques

0

Vous avez choisi d’acheter un gyropode Segway d’occasion i2 ou x2 ? Après avoir soigneusement sélectionné le modèle, trouver le bon prix et pris contact avec le vendeur, vous êtes maintenant sur le point de tester le matériel pour valider définitivement votre achat… Mais au fait, comment contrôler l’état de bon fonctionnement d’un gyropode Segway d’occasion ? Voici les 10 points de tests pratiques que je vous conseille.

 L’EVALUATION DE L’ETAT DU GYROPODE

 

  1. Vérifier l’état des roues et des pneus

Commencez par contrôler que les roues ne soient pas voilées en les observant depuis un maximum d’angles différents. Contrôlez ensuite visuellement le niveau d’usure des pneus. Même sur un modèle urbain, il doit rester un peu de grip.

Profitez-en pour vérifier bien entendu la marque du gyropode durant ces premières minutes.


  1. Contrôler l’état de la console centrale

Observez les joints d’étanchéité et vérifiez si leur état est correct. Vérifier l’absence de petites fissures sur la console (la partie située entre les pieds de l’utilisateur).


  1. Observez les batteries et le chargeur

Regarder ensuite l’état visuel des batteries situées sous le gyropode… Beaucoup de rayures/chocs peuvent être le signe d’une mauvaise utilisation. A l’arrière, si le chargeur a toujours son cache à ressort (rare), c’est plutôt un signe intéressant de bon état.
Profitez-en pour vérifier le numéro de série du gyropode. Soulevez pour cela le tapis de droite par l’arrière. Le numéro à 12 chiffres, dont les deux premiers indiquent l’année de fabrication, est inscrit sur un petit autocollant blanc.


  1. Regardez l’état du guidon et des gardes boues

Le manche directionnel et son guidon en prolongement, appelé « Leansteer », peuvent présenter beaucoup de traces d’usure. Les gardes boues peuvent être également marqués par des traces de peintures. Il n’y a généralement aucun impact sur le fonctionnement du gyropode. A noter qu’un leansteer et des gardes boues impeccables sont souvent le signe d’une utilisation et d’un stockage soigneux.


  1. Vérifier les « infokey »

La clé d’un Segway ressemble à une montre de couleur noire. Le fabricant les a nommé « infokey ». C’est, en quelque sorte, l’ordinateur de bord du gyropode sur lequel on retrouve le niveau de charge, la vitesse, le kilométrage, etc. Chaque gyropode Segway est vendu avec 2 infokey strictement identiques, comme les 2 clés d’une voiture par exemple.
Je vous conseille de demander si le vendeur vous remettra bien les 2 exemplaires lors de la vente, ou dans le cas contraire s’il a déclaré à Segway le vol ou la perte d’une des 2 clés. Vérifier également si tous les boutons fonctionnent bien en testant chacun d’entre eux.

 

L’ESSAI DU GYROPODE

 

  1. Vérifier la tenue de route

La maniabilité du gyropode Segway est-elle aisée et fluide ? Répond-il à la moindre inclinaison du corps ? En ligne droite, si le gyropode tire vers la gauche ou vers la droite, il s’agit souvent d’une simple différence de pression des pneus ou d’un montage du leansteer qui n’est pas tout à fait à la verticale. Assurez-vous toutefois qu’il s’agit bien d’une de ces deux raisons.


  1. Ecoutez le bruit du gyropode

Silence ! Soignez attentif au bruit pendant la conduite qui doit correspondre uniquement à celui d’un véhicule électrique, c’est à dire un petit sifflement proportionnel à la vitesse de déplacement. Tout autre son n’est pas normal.


  1. Contrôler l’état des élastomères et des couplings

Rouler en marche arrière jusqu’au déclenchement de la « vibration d’alerte » de la marche arrière. Si vous avez un bruit de claquement fort au lieu de la vibration assez douce, alors c’est que l’élastomère et/ou le coupling sont probablement à changer.


  1. Vérifiez le bon chargement des batteries

Ensuite, branchez le gyropode Segway sur une prise secteur et vérifiez les voyants de couleurs sur la console centrale. Si les voyants sont verts, clignotants ou non, c’est que la charge est normale. Si vous voyez des voyants rouges, c’est que la ou les batteries ne chargent pas. Il y a donc un problème rédhibitoire pour la vente.


  1. Testez ou évaluez l’autonomie des batteries

En conclusion, si vous avez l’occasion de tester le gyropode Segway en roulant quasiment jusqu’à la dernière barre d’autonomie, c’est un luxe. Sinon, vous pouvez imaginer peut-être louer le gyropode avant de l’acheter.
Vous pouvez  à nouveau sondez le vendeur pour évaluer si le Segway a bien été branché sur le secteur pendant qu’il n’était pas utilisé. En cas de gyropode débranché trop longtemps, c’est l’autonomie des batteries qui peut être réduite (voir même la batterie H.S.) Quoi qu’il en soit, évaluer l’état des batteries est de loin le plus important pour un achat d’occasion.

Avant de prendre votre décision,
découvrez ici les 5 pièges à éviter à l’achat d’un gyropode Segway d’occasion.

Rechercher un gyropode d’occasion

Share.

About Author

Passionné par les nouvelles technologies et addict au gyropode, c’est en l'essayant il y a bientôt 10 ans que je suis tombé amoureux de ce moyen de transport. Un modèle ? Richard Branson et son état d’esprit : « People who think and say ‘we’ more often than ‘I’ are a lot more likely to succeed »

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.