Visiter Lyon : les incontournables pour une journée idéale

7

Chaleureuse et gourmande, Lyon est une ville à visiter pas à pas. Nous vous emmenons découvrir cette ville si étonnante au confluent du Rhône et de la Saône. Récemment élue « Meilleur destination européenne de week-end » aux World Travel Awards 2016, Lyon impressionne par sa qualité de vie et cet esprit très « Dolce Vita ».

Avant de vous donner nos incontournables et quelques bons plans, retour en quelques mots sur une ville aux 2000 années d’histoire ! Lyon est d’abord fondée par les romains. Le site historique de Fourvière donne une idée précise de la puissance de la ville pendant l’Antiquité. Lugdunum joue un rôle important de carrefour commercial dans l’Empire. Mais c’est pendant la Renaissance que Lyon connaît un âge d’or spectaculaire que l’on découvre d’ailleurs en flânant dans les ruelles du Vieux-Lyon. On dit ici que François Ier aurait même envisager d’en faire sa capitale ! Le troisième âge d’or arrive avec Napoléon Bonaparte (vous ne connaissez pas le fameux : « Lyonnais, je vous aime » ?) en développant l’industrie de la soie et des textiles. Capitale de la Résistance pendant la Deuxième Guerre Mondiale, Lyon est aujourd’hui une ville à taille humaine où il fait bon vivre et travailler.

Prêts pour ce voyage ? Notre petit conseil : armez-vous de vos appareils photos et de vos smartphones et partagez votre expérience urbaine avec les hashtags #OnlyLyon #MyMobilboard et #LyonCity ! 😃

1 | Visiter le Vieux-Lyon et ses traboules

Dès votre arrivée à Lyon, filez déposer vos valises à votre hôtel et rendez-vous dans le quartier Renaissance de la ville : le Vieux-Lyon. Vous serez surpris par son côté vivant et son charme à l’italienne avec ces immeubles très colorés aux bords de la Saône qui vous offrent de belles vues sur la Presqu’île ou sur la colline de la Croix-Rousse.

Découvrir les trésors cachés dans les traboules du Vieux-Lyon

©Mobilboard Lyon

Le plaisir de visiter le Vieux-Lyon le matin

©Mobilboard Lyon

Le Vieux-Lyon est un quartier préservé et classé, le meilleur moyen de le visiter est de prendre les petites ruelles peu empruntées par les groupes de visiteurs qui se contentent de la rue Saint-Jean. Vous trouverez au détour de ces ruelles, entre autre, de magnifiques galeries comme celle de Philibert de l’Orme au n°4 de la rue Juiverie (Hôtel Bullioud) ou les fameuses traboules. Passez donc par le n°6 de la rue des Trois Maries, vous ne serez pas déçus. Les traboules sont des passages entre deux rues, sorte de couloirs étroits passant par les cours des immeubles. Vous pouvez aussi faire une visite insolite de ces passages et du Vieux-Lyon avec Cybèles sous forme de visites comptées et théâtralisées.

2 | Déjeuner dans un bouchon lyonnais

Lyon possède une véritable tradition du savoir-vivre et de gastronomie. C’est l’héritage des Canuts et des Mères Lyonnaises. Lorsqu’il y avait encore des ateliers de tissages, le déjeuner n’existait pas véritablement. Les ouvriers de la soie et des tissus qu’on appelait les Canuts (mais aussi tous les autres, et même jusque dans les années 1960) prenaient un bon petit-déjeuner appelé un « mâchon ». Ce repas se prenait très tôt le matin et était composé de charcuteries et d’abats. Aujourd’hui, si vous êtes courageux, vous trouverez encore quelques lieux qui proposent des mâchons dès 7h du matin…

Mais si vous préférez profiter d’un bon bouchon lyonnais au déjeuner, comptez 25 à 35€. Si vous cherchez un restaurant traditionnel et de qualité dans le Vieux-Lyon, vous pouvez vous arrêter chez Daniel et Denise rue Tramassac à côté de la station de métro. La cuisine y est top et vous pourrez goûter aux spécialités lyonnaises élaborées avec amour.

Un véritable bouchon lyonnais ? Rendez-vous chez Daniel et Denise

©Daniel et Denise

3 | Prendre de la hauteur à Fourvière

Comme vous êtes proche du funiculaire (qui se prend à la station St-Jean), profitez-en pour grimper à Fourvière que l’on surnomme « la colline qui prie ». Le funiculaire qui monte vers la basilique est en plus très sympa à prendre, encore aux anciennes couleurs d’époque.

©Tinnakorn Pong

Une fois arrivée là-haut, vous aurez une première vue impressionnante sur la basilique que vous pourrez visiter librement. N’hésitez pas non plus à optez pour une visite guidée des toits de Fourvière, des tours, la vue est… Wow ! Et il faut comptez que 7€ la visite pour un adulte. On vous le conseille vraiment.

Fourvière est située un peu à l’écart de la ville, vous y verrez d’ailleurs assez peu de lyonnais mais pourrez profitez d’un superbe panorama tout Lyon à vos pieds depuis l’esplanade qui se situe à gauche de l’édifice.

Pour redescendre, n’hésitez pas à passer par les théâtres romains. Depuis la basilique, le chemin est assez simple par la rue Roger Radisson qui débouchera directement sur les théâtres et le Musée Gallo-Romain. Laissez-vous quelques minutes pour flâner dans ses ruines assez impressionnantes de plus de 2000 ans ! Aux beaux jours, n’hésitez pas à y poser votre serviette pour une petite sieste très agréable.

Visite originale de la basilique de Fourvière

©Mobilboard Lyon

Visiter les toits de Fourvière

©Clicographe

En bas des théâtres, vous pourrez rejoindre le Parc des Hauteurs par sa splendide roseraie (il faut simplement remontée la rue de l’Antiquaille). En plus d’offrir un cadre superbe au milieu de la ville, le parc vous permettra de profiter d’une bouffée d’air frais à l’ombre des arbres couvrant les allées descendant vers le Vieux-Lyon.

Si vous descendez pour l’heure du goûter, vous pourrez prendre une glace chez Terre Adélice. En plein été il y aura sans doute de l’attente, mais ça vaut le détour de ces glaces bio faites maison.

4 | Une balade à gyropode Segway®

Lyon est une ville qui compte énormément de pistes cyclables et d’espaces piétons larges. C’est aussi une ville ouverte aux nouveaux modes d’éco-mobilité. Ne soyez donc pas surpris de croiser des lyonnais en monoroue électriques ou en gyropodes. D’ailleurs, pourquoi ne pas s’essayer à la conduite de ce mode de conduite écologique et amusant pour visiter Lyon ?

Prenez rendez-vous avec un explorateur Mobilboard qui vous attend sur la Presqu’île – côté Rhône. Si vous vous y rendez depuis le Vieux-Lyon, prenez par le quartier d’Ainay et sa basilique du XIe siècle. C’est toujours agréable de passer par ce genre de lieux.

À votre arrivée, un guide vous accueillie et vous forme à la conduite du gyropode. Il faut avouer que les premières minutes et les premières sensations sont particulières. Mais très vite, on se sent à l’aise car il suffit de pencher légèrement le corps en avant pour avancer, et inversement de le mettre en arrière pour s’arrêter.

Initiation à la conduite du gyropode Segway avant la balade dans Lyon

©Denis Lombardo

Une fois prêt pour l’aventure, vous suivez votre guide pour 2h de balade à gyropode le long des Berges du Rhône au fil d’anecdote sur les lieux où vous déambulez. Cette balade est aussi l’occasion de parcourir 14km dans Lyon ! Autant dire qu’à pieds, il faudrait bien une deuxième journée…

C’est donc parti pour découvrir le Parc de la Tête d’Or. Véritable écrin de verdure au cœur de Lyon, le parc qui fait près de 114 hectares comprend également deux roseraies mondialement reconnues, un jardin botanique avec une serre et un parc animalier où vous pourrez y admirez notamment des girafes ou encore des zèbres. Toujours impressionnant lorsqu’on se situe en centre ville !

Visiter le Parc de la Tête d’Or à gyropode Segway avec Mobilboard

©Mobilboard Lyon

Flâner sur les Berges du Rhône avec le gyropode

©Anaïs Secail

Le retour se fait par le Nord de la Presqu’île. Vous découvrirez notamment l’Opéra et son célèbre dôme réaliser par Jean Nouvel et l’Hôtel de Ville. Vous vous retrouverez ensuite côté Saône et pourrez flâner le long de ses rives. Il y a une vraie différence avec le Rhône où il y a plus d’affluence par les lyonnais et les touristes. Ici, tout est plus calme, plus charmant. C’est très reposant de s’y promener.

En été, c’est aussi très agréable de découvrir le nouveau quartier contemporain de Lyon : la Confluence !

5 | Découvrir la Presqu’île

Histoire de se dégourdir les jambes après cette folle aventure, rien de tel que de se promener en Presqu’île. Elle comprend les 1er et 2e arrondissement de Lyon. Située entre le Rhône et la Saône, elle comprend aussi bien des zones historiques que commerciales ou d’affaires. En sommes, c’est le cœur battant et vibrant de Lyon. Vous pouvez y faire un peu de shopping sur la rue Victor Hugo au Sud ou les rues de la République, et du Président Herriot au Nord. Profitez-en pour découvrir les délicieuses friandises de Violette & Berlingot au passage de l’Argue, les fabuleux macarons de Bouillet le tout en prenant une petite pause sur la place des Jacobins ou celle des Célestins.

Avec la Lyon City Card, vous aurez aussi accès aux transports en commun ainsi qu’à la plus part des musées de la ville. Petit bonus : vous aurez le droit à quelques réductions pour faire des activités. 😉

L’incontournable visite de la place Bellecour

©Mobilboard Lyon

La vue imprenable sur l’Hôtel de Ville de Lyon et la colline de Fourvière depuis le café des Muses

©Tobishinobu

6 | Douceur de vivre à Lyon : les apéros bistronomiques

Après toutes ces péripéties, vient un des moments préférés lorsque l’on visite Lyon : profiter de la douceur de vivre en fin de journée. Depuis quelques années règne une tendance autour des bars à vins. Retrouver le goût et le plaisir du vin avec l’amour de mets originaux, contemporains et surtout, très bons.

Allez filez à l’Ange Di Vin (rue de la Monnaie), c’est une adresse de qualité où vous ne serez pas déçus ! Vous y trouverez des tapas à tomber et à partager (ou pas…). Le tout accompagné par des vins au top conseillé par Anthony.

Un des meilleurs bars à vin de Lyon : rendez-vous à l’Ange di Vin

©Ange Di Vin

Si vous êtes restés côté Ainay, n’hésitez pas à vous mettre en terrasse au Café Thomas (rue Laurencin). Là encore, du bon vin, de bonnes tapas et une chaleureuse ambiance. Comme si vous vous trouviez dans un petit village où tout le monde se connaît (attention, le lieu est fermé le weekend !).

C’est notre adresse maison, vous risquez de nous retrouver au Café Thomas

©Café Thomas

7 | Flâner sur les Rives de Saône

La Saône, incontournable, immanquable et si pleine de charme ! C’est des rives de la Saône que l’ont peut admirer parmi les plus beaux panoramas sur la colline de Fourvière. Le matin, on profite des tons rose-crême tandis que le soir l’orange s’impose derrière l’imposante basilique. C’est aussi depuis ces quais que l’on vit vraiment Lyon et son ambiance urbaine si particulière.

La rive gauche de la Saône est d’ailleurs aménagée depuis quelques années sur près de 15km entre la Confluence au Sud et le Val de Saône au Nord. C’est le projet « Rives de Saône ». Toujours dans cette démarche de reconquête des fleuves amorcé en 2002 avec les Berges du Rhône, la Saône quant-à elle offre une promenade délicieuse entre nature, art contemporain et réaménagements urbains.

Visiter Lyon en se promenant sur les Rives de Saône

©Mobilboard Lyon

8  | Le plateau et les pentes de la Croix-Rousse

Pour clore cette journée riche en découvertes, on termine par la Croix-Rousse. Un quartier atypique un peu à l’écart du centre ville et à la très forte culture identitaire ouvrière. En soirée, vous pourrez ainsi profitez des vues splendides sur la ville au couché du soleil. Si vous vous y rendez en journée, vous pouvez découvrir les Pentes. Profitez-en pour y déambuler librement (on vous conseille notamment la Montée de la Grand Côte). La Croix-Rousse, c’est aujourd’hui le quartier des créateurs du design et de la mode (passage Thiaffait).

Les Pentes de la Croix-Rousse, autre visite incontournables de Lyon !

©José Sáez

Pour les amoureux de la bonne cuisine, direction l’Origo. Ambiance chaleureuse, décor sympa et cuisine savoureuse pleine de couleur et d’authenticité.

9 | Se promener dans le Parc de la Tête d’Or

C’est l’un de nos lieux préférés, et pour cause ! Avec ses 114 hectares de verdure, son étang, sa roseraie, son jardin botanique et son parc zoologique, le Parc de la Tête d’Or est le poumon vert de Lyon. Pour la petite histoire, la légende voudrait que des chevaliers y aient enfouis un trésor dans lequel se trouvait une tête du Christ en or. Le mystère de la « Tête d’Or » aurait donc donner son nom au lieu qui devient à la fin du 19e s. un parc urbain.

En été, c’est évidement ici que les lyonnais se donnent rendez-vous pour le brunch du dimanche. Pour les sportifs, le tour du parc fait environ 5 kilomètres, de quoi donc s’entrainer au calme pour le Run in Lyon !

Enfin, pour les amoureux des roses, sachez que la roseraie compte tout de même 5 hectares et près de 16 000 rosiers !

10 |  Tester les Halles de Lyon

Il règne ici une atmosphère particulière. S’arrêter aux Halles, s’est avoir l’impression de faire une pause façon Petitrenaud dans ses « Escapades ». Et oui, dans ce temps de la gastronomie, vous pourrez :

  • Déguster des huîtres chez les meilleurs écaillers lyonnais
  • Goûter aux fameuses quenelles lyonnaises
  • Se faire plaisir avec de la charcuterie et des fromages à tomber par terre
  • Terminer par une note sucrée avec la tarte aux pralines 😍

Bon, on ne se le cachera pas : aller aux Halles pour « casser ma croute » ou pour remplir son frigo, vous aurez sans doute un moment de sueur au passage de la note. Mais c’est aussi la garantie de produits de qualité et d’avoir le choix. Les Halles de Lyon resteront toujours une étape incontournable dans la visite de la ville.

Visiter les Halles de Lyon Paul Bocuse

©Cellerier

Le résumé du top 10 des choses à voir et à faire à Lyon

▸  Trabouler dans le Vieux-Lyon
▸  Déjeuner dans un bouchon lyonnais
▸  Monter à Fourvière
▸  S’initier au gyropode Segway©
▸  Faire du shopping sur la Presqu’île
▸  Un bar à vin en Presqu’île ou un péniche sur les Berges du Rhône
▸  Flâner sur les Rives de Saône
▸  Faire les pentes de la Croix-Rousse
▸  Déambuler au Parc de la Tête d’or
▸  Tester un mâchon aux Halles Paul Bocuse

Où dormir pendant votre séjour ?

Notre top 5 :
▸  Okko Hôtel pour son côté moderne et son design
▸  Mama Shelter pour son ambiance décontracté et son prix
▸  Carlton by Sofitel pour son esprit chic et art déco
▸  Fourrière Hôtel pour son côté insolite
▸  MiHotel pour son concept original et ses suites

Propos recueillis auprès de Vincent Magdinier de l’agence Mobilboard Lyon
Partager :

L'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, le web social et les voyages, je vous fais partager mes coups de coeurs et mes conseils, du simple article au dossier spécial.

7 commentaires

  1. Lyon est effectivement bien la 2e métropole, et non pas la 3e comme signalée plus haut en commentaire : derrière Paris et bien devant Marseille. L'article est donc bien correct. 😉

  2. Je redécouvre Lyon sous un autre angle, grâce a votre excellent billet. Je suis photographe à Lyon, et les lieux présentés me donnent de nouvelles idées à immortaliser dans notre belle ville de Lyon, 3eme par la taille, 1ere dans mon coeur 😉

    • Merci pour votre message Alain ! n'hésitez pas à venir nous faire partager vos clichés Lyonnais. A très bientôt parmi nous 🙂

  3. Bonjour,

    Pour information, Lyon n'est pas la deuxième mais la troisième métropole de France, juste après Paris et Marseille.

    Très bon article en tous cas.

    • Bonjour Tom, merci pour votre message ! Ah ah ce sera toujours la bataille entre Lyon et Marseille pour la 2eme place 🙂 Tout dépend sur quels critères on se base il me semble non ?

    • Juste une remarque sur la confusion ville-metropole. Lyon est la 3eme ville mais la 2ème metropole (ou agglomération) de France. ...

Postez votre commentaire !