Tour du Canada : une randonnée à vélo à travers le pays

0

Le Tour du Canada est un tour cycliste qui va de la côte ouest à la côte est du Canada. Les participants parcourent plus de 7 500 km et passent 72 jours sur la route à travers les magnifiques paysages du pays nord-américain.

Club, cyclotourisme et association à but non lucratif

Le Tour du Canada est à la fois un club, une randonnée cycliste et une organisation à but non lucratif. Il se déroule chaque année de juin à septembre, commençant à Vancouver (C.-B.) et se terminant à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador). Ce tour cycliste nécessite une grande préparation, car les participants couvrent une distance totale de plus de 7 500 km et sont sur la route pendant plus de deux mois. Il s’agit moins de la compétition que de l’expérience ultime de plein air qui permet de découvrir le pays. Les participants étrangers ont besoin d’un visa ou d’une AVE Canada. Une AVE Canada permet aux voyageurs de séjourner au Canada pendant 6 mois consécutifs. Avec l’AVE, il est donc possible de faire tout le voyage à vélo.

Un début à Vancouver

Le Tour du Canada commence dans la métropole de Vancouver, en Colombie-Britannique, sur la côte ouest du Canada. De nombreux participants viennent de l’étranger. Pour se rendre au Canada, il faut, dans la plupart des cas, obtenir un visa. Pour les personnes originaires d’Europe, l’AVE est le moyen le plus simple de satisfaire aux exigences en matière de visa et de participer au tour à vélo. Pour ce visa, les voyageurs n’ont pas besoin de se rendre à l’ambassade ou au consulat, mais l’AVE peut être demandée entièrement en ligne.

Depuis Vancouver, les participants traverseront à vélo la vallée du Fraser. Cette région est l’une des plus fertiles du Canada, l’agriculture y est donc très présente. En outre, les participants peuvent profiter de belles vues sur les montagnes environnantes. Le col de Coquihalla termine le voyage à travers la vallée du Fraser et offre les premières véritables étapes d’escalade. Via le col Rogers, les cyclistes atteignent les Rocheuses canadiennes, où se déroulent les ascensions les plus intenses de tout le tour.

col rogers

Le terrain plus plat à travers l’Alberta et la Saskatchewan

Après avoir laissé derrière eux les Rocheuses canadiennes, les cyclistes entrent dans un terrain plus plat en Alberta. Les plaines herbeuses des prairies de l’Alberta, du Saskatchewan et du Manitoba offrent un changement par rapport aux étapes d’escalade à travers les montagnes Rocheuses au début du circuit. C’est là que se dérouleront les plus longues étapes d’une journée sur un terrain facile. À la suite d’avoir traversé la rivière Rouge, les participants atteindront le Bouclier canadien, dont le substratum est constitué de roches anciennes et dont l’altitude est un peu plus élevée.

En vélo le long des Grands Lacs jusqu’à la côte atlantique

Ensuite, les participants du Tour du Canada parcourent la côte nord des Grands Lacs au Canada. Ici, les cyclistes empruntent principalement des routes de campagne tranquilles et l’eau des lacs peut rafraîchir les journées chaudes. La destination suivante est la tour de la paix sur la colline du Parlement dans la capitale Ottawa.

Le long des rivières jusqu’à la côte atlantique

Depuis Ottawa, la route vers l’océan Atlantique n’est pas très loin et le long de plusieurs rivières, les participants du Tour du Canada passent par les belles villes du Vieux Montréal et du Québec. La visite se poursuit vers la péninsule de Gaspé. De là, les participants empruntent le pont pour se rendre en Nouvelle-Écosse, d’où un bateau emmène les cyclistes à Terre-Neuve, où se termine ce tour cycliste de plusieurs mois.

La préparation

Le Tour du Canada exige beaucoup des participants. À ce jour, seules un peu plus de 1 000 personnes ont effectué l’intégralité du circuit. Les conditions peuvent être difficiles. Le jour le plus difficile, les participants doivent grimper plus de 1 500 m et s’adapter constamment aux conditions météorologiques. Tout au long du trek, un véhicule de transport transporte toutes les fournitures des participants, y compris les tentes et la nourriture. Pour les participants venant de l’extérieur du Canada, un visa Canada doit être demandé avant de commencer. Les Européens peuvent utiliser le visa électronique pour le Canada, qui peut être facilement demandé en ligne. Si les participants se rendent au Canada par voie terrestre, une AVE n’est pas nécessaire, mais un ESTA USA est requis.

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.