Que faire à Lyon cet été ?

2

Accrochez-vous, cet été lyonnais s’annonce chargé en réjouissances et activités ! On ne sait pas qui a dit qu’à Lyon il n’y a personne et rien à faire, mais on s’est dit qu’il était temps de mettre fin à cette légende (comme celle qui raconte que tous les lyonnais partent au Cap d’Agde) ! D’ailleurs, moi je vais à Turin, vous connaissez ? Je suis preneur de bons plans… Bref, vous allez voir qu’à Lyon, c’est caliente !

Idée n°1 : louer un bateau sans permis et se balader sur la Saône

Envie d’un peu de fraîcheur ? Vous vous sentez l’âme d’un marin d’eau douce ? Direction les copains de Cap Confluent ! Oui parce que je vous explique, bercée par le Rhône et la Saône, Lyon jouit d’une situation assez exceptionnelle dont il faut absolument profiter !

Mais en même temps, on aime bien être en petit comité, histoire de garder un peu cet état d’esprit très italien de partage et de moments de bonheur. Avec Maxime et ses bateaux, vous partez sur la Saône pour 1h30, 2h ou 4h de balade entre amis ou en famille (non, non, ce n’est pas l’occasion de vous débarrasser de votre meilleur pote).

Nous, on vous conseille celle de 2 heures avec l’aller-retour jusqu’à l’Île Barbe. Un endroit topissime au Nord de la ville ! Vous allez pouvoir admirer les belles façades de toutes les couleurs de la rive gauche de la Saône, le Palais de Justice (autrement appelé les 24 colonnes) et la fameuse basilique de Fourvière .

Visiter Lyon en bateau

Crédit photo : Cap Confluent

Enfin, le passage entre les deux collines lyonnaises est tout simplement génial. Avec vue sur la basilique de Fourvière d’un côté et sur Croix-Rousse de l’autre. Au fil de l’eau, vous pourrez profiter du cadre vert de la métropole en admirant les quais de Saône entièrement réaménagés. Vous savez c’est le fameux projet Rives de Saône. Une fois arrivé à l’Île Barbe, on aurait bien envie de se poser sur l’île pour faire un petit pique-nique ou jouer à la boule lyonnaise !

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Visiter Lyon en bateau

Crédit photo : Cap Confluent

Idée n°2 : se rafraichir dans les ruelles du Vieux-Lyon

(Et en profiter pour se prendre une petite glace )

Aujourd’hui, on vous propose un parcours au coeur du Vieux-Lyon pour découvrir la ville de l’intérieur et connaître tous ses secrets. Vous pouvez aussi opter pour une visite guidée gourmande de notre copine Audrey ici.

Donc, pour commencer, rendez-vous sur la place Saint-Jean où l’on trouve la cathédrale St-Jean (CQFD). Continuez ensuite dans la rue Saint- Jean (à gauche en regardant la cathédrale) jusqu’au numéro 54. Pas besoin de taper à la porte, celle-ci est ouverte 😉 Entrez dans la plus longue traboule de Lyon qui traverse 4 cours et 5 immeubles ! Ah… les traboules… De petits passages qui permettent de circuler d’une rue à une autre en passant sous les habitations, à travers des cours et des escaliers. À l’époque, elles étaient utilisées par les ouvriers de la soie et des tissus de Lyon.

Visite des traboules dans le vieux Lyon

Crédit photo : Vincent Magdinier

Au bout de celle-ci, vous arrivez sur la rue du boeuf. Une rue qui par ailleurs porte mal son nom. Elle est représentée non pas par un boeuf, mais par un taureau.  Je vous laisse découvrir pourquoi ! Suivez cette rue jusqu’au n°22, vous vous trouverez face à l’emblématique « Tour Rose », un immense immeuble un peu particulier.

Ensuite, allez sur la Place Neuve St Jean pour rejoindre la rue St-Jean. Faites une pause gourmande au glacier Terre Adélice, place de la Baleine. Plus de 100 parfums de glaces et sorbets bio vous sont proposés, dont certains au goût très surprenant !

Les glaces Terre Adelice à Lyon

Crédit photo : Mobilboard Lyon

Une fois votre pause terminée, prenez la direction de la petite rue Tramassac. Vous passerez devant le musée Gadagne et en continuant sur la rue Gadagne jusqu’à la rue du Soufflot, vous rejoindrez le temple de Change. L’ancien établissement de bourse de Lyon. Prenez ensuite la rue de Loge pour rejoindre la rue de la Juiverie. Ici vous pourrez observer les façades avec les 11 lions sur votre droite. N’hésitez pas à rentrer au 4 rue Juiverie pour visiter l’Hotel de Bullioud, appelé aussi maison Henri IV.

Les traboules du vieux Lyon

Crédit photo : Mobilboard Lyon

Au bout de cette rue, la gare St Paul. Rejoignez le quai de Bondy et prenez la passerelle St Vincent direction la Fresque des Lyonnais. Sur ce mur peint, 2000 ans d’histoire sont représentés à travers les 30 plus grandes figures de Lyon. Enfin, rejoignez le quai St Vincent direction le sud. Vous pourrez admirer la fresque « La bibliothèque de la cité ». Et, si vous y allez un dimanche, vous croiserez surement le marché de Bouquinistes.

Devant les murs peints de Lyon à vélo

Crédit photo : Mobilboard Lyon

Idée n°3 : se balader dans Lyon à vélo électrique avec un guide

Si vous saviez comme c’est agréable de flâner sur les Berges du Rhône à vélo ! Mais attention, avec parfois plus de 30° au thermomètre nous avons opté pour une petite merveille en version électrique. Et on peut vous dire que c’est juste une tuerie ! Quel plaisir de pédaler sans effort, de voir les panoramas sur l’Hôtel Dieu ou la Croix-Rousse et de se promener dans le parc de la Tête d’Or.

Le parc de la tête d'or à vélo électrique

Crédit photo : Mobilboard Lyon

C’est aussi sans compter de belles découvertes grâce aux anecdotes pittoresques du guide. Finalement, on devient « touriste » de sa propre ville.
 Au programme, on rejoint Tatiana qui commence par expliquer le maniement du vélo électrique et ce qu’on peut vous dire, c’est qu’elle nous emmène sur la Rolls-Royce du vélo électrique. Après les notions de sécurité, c’est parti pour 1h30 de promenade entre Rhône et Saône.

Ainsi, l’itinéraire vous emmène tout d’abord au parc de la Tête d’Or. D’ailleurs, saviez-vous qu’au début du siècle, les voitures étaient autorisées ? Et c’est à cause de quelques incidents avec des piétons que les gardes-champêtres ont demandé aux automobilistes d’immatriculer leur voiture. Et oui, c’est à Lyon qu’est née la plaque d’immatriculation !

Si cette balade vous donne envie, vous pouvez la réserver à tout moment ici.

Visiter les berges en vélo électrique

Crédit photo : Mobilboard Lyon

Enfin, mention spéciale pour le retour vers la Presqu’île par les Rives de Saône côté rive droite. Une longue piste cyclable aménagée en contre-bas de la colline de Fourvière vous attend. Le panorama sur l’autre rive, côté Croix-Rousse, est tout juste magnifique.

Pour découvrir Lyon hors des sentiers battus à vélo électrique ou même à gyropode Segway et toujours avec un guide local, c’est par  !

Idée n°4 : profiter à fond des animations et des festivals

Commençons par un des festivals les plus attendus par les lyonnais : les Nuits de Fourvière ! Cette année, elles reviennent du 1er juin au 28 juillet. De quoi en profiter tout l’été !
 Et pour cette édition, plus de 60 représentations sont prévues. Côté musique, une programmation pour tous les goûts et réunissant de grands artistes tels que Phoenix, IAM, Texas, BigFlo & Oli, Jain ou Mc Solaar… Et pour l’occasion, des lieux exceptionnels ont été choisis tel que le grand théâtre de Lyon.

Le festival les Nuits de Fourvière à Lyon

Crédit photo : Les Nuits de Fourrière

Enfin, pour ceux qui veulent du bon son et qui aiment la musique, rendez-vous pour le festival WOODSTOWER ! Un mélange d’arts de rue et de musique qui vous fera découvrir de nouveaux artistes dans un endroit magique : le Grand Parc Miribel Jonage. Situé aux portes de Lyon, l’association du Woodstower a prévu des navettes oet vélobus pour vous y rendre. De plus, le camping sera ouvert à tous donc n’oubliez pas vos tentes !

Oh et cette année c’est la 20e, alors préparez-vous à ce que ça envoie du lourd ! L’équipe étant plutôt fan d’électro, mention spéciale pour la présence de Boris Brejcha et Petit Biscuit. On vous attend du 30 août au 2 septembre !

Pour découvrir les noms des autres grands artistes qui seront présents, cliquez ici.

Le festival Woodstower à Lyon

Crédit photo : Woodstower

Idée n°5 (et notre coup de coeur) : flâner dans le Grand Hôtel Dieu

C’est un peu l’évènement de cet été : l’ouverture du Grand Hôtel Dieu ! Un projet titanesque qui a demandé plus de 4 ans de travaux et 250 millions d’euros d’investissement. L’ancien hôpital, aujourd’hui transformé en lieu de vie, est LE monument incontournable à faire !

Entre commerces, hôtel, gastronomie… Entrez dans la nouvelle résidence de l’art de vivre lyonnais. Cette réouverture promet de marquer les esprits ! En effet, au cours des deux mois de festivité, de nombreuses visites guidées et ateliers sont organisés. Au programme : Yoga, balade baroque, chasse aux trésors, médiation matinale, initiation à la Hoopdance, ou encore atelier bourrage et rempotage. Tout pour satisfaire petits et grands ! Aussi, 2 expositions sont prévues. La première retracera l’histoire de ce lieu exceptionnel. La seconde, à travers une exposition de portait, vous fera découvrir le visage de toutes les personnes qui se cachent derrière ce projet de rénovation.

Pour plus d’informations sur le festival inaugural, c’est par ici.

L'intérieur du Grand Hôtel Dieu à Lyon

Crédit photo : Vincent Magdinier

D’autre part, entre cours et jardins, l’Hôtel-Dieu accueille une trentaine de restaurants et de commerces tels que le Buddha Bar, Citadium, Blanc Cerise etc. La Cité de la Gastronomie occupera la partie la plus au nord du Grand Hôtel-Dieu sur plus de 3 000 m2 autour du dôme des Quatre-Rangs. Ce lieu unique mettra à l’honneur les plaisirs de la table, la santé, le bien-être et l’art de vivre, organisé comme un « parcours de goût » pédagogique et interactif.

Ainsi, la Cité Gastronomique sera organisé sur 4 niveaux avec des espaces d’expositions, de démonstrations et d’expérimentations. Parcours sensoriels, ateliers ludiques et interactifs, ateliers de dégustation : tous les sens seront sollicités. Ouvert à tous, ce lieu favorisera les rencontres mais aussi l’innovation et les expérimentations entre producteurs, chefs cuisiniers, professionnels chercheurs. Sans oublier les gourmands bien sûr !

Visiter le Grand Hôtel Dieu Lyon

Crédit photo : Vincent Magdinier

Avec toutes ses idées, vous ne pourrez plus dire qu’il n’y a rien à faire à Lyon l’été ! Et avec tout ça, vous allez forcément trouver votre bonheur 😋

Partager :

L'auteur

Passionné par les nouvelles technologies et addict au gyropode, c’est en l'essayant il y a bientôt 10 ans que je suis tombé amoureux de ce moyen de transport. Un modèle ? Richard Branson et son état d’esprit : « People who think and say ‘we’ more often than ‘I’ are a lot more likely to succeed »

2 commentaires

  1. Nous avons eu la chance de faire notre promenade en gyropode, pour nous les adultes, et en trottinette pour les enfants, en compagnie de Tatiana...c'était juste excellent ! grand merci à Tatiana pour ces bons moments!
    Expérience à vivre !

    • Un grand merci à vous Cédric, nous sommes vraiment ravis que vous ayez apprécié ce moment. Au plaisir de vous retrouver en famille ici ou ailleurs... À bientôt 🙂

Postez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.