Les transports électriques individuels vont-ils changer notre vie quotidienne ?

0

Face à la pollution des voitures à moteur thermique et à l’engorgement des centre-ville, les constructeurs ont proposé une solution viable en présentant et en mettant en vente des moyens de transport individuels à moteur électrique. Même si ces moyens de transport ne sont qu’au début de leur croissance sur le marché, ils attirent de plus en plus de personnes et les constructeurs ne cessent d’améliorer les véhicules électriques qu’ils commercialisent, notamment le gyropode, qui consititue une alternative éprouvée pour les courts trajets de la vie quotidienne ou de la vie professionnelle.

D’où vient la création du moteur électrique ?

Un moteur électrique est une machine électromécanique qui transforme l’énergie électrique en énergie mécanique ou en travail. C’est l’américain Thomas Davenport qui arrive à mettre au point le premier moteur électrique en 1834. Ce moteur est le résultat de plusieurs recherches faites par William Sturgeon, Michael Faraday et Emily Davenport. Ce premier moteur électrique a été breveté en 1837. Plusieurs physiciens ont travaillé sur ce type de moteur et ont apporté leur contribution dans l’amélioration pour arriver au moteur électrique actuel. Le premier brevet du moteur électrique actuel a été déposé par Nikola Tesla en 1887. Le transport a aussi connu une révolution grâce à cette amélioration du moteur électrique. Il existe désormais une grande variété de moyens de transport qui sont à moteur électrique sur le marché.

L’arrivée des transports électriques individuels

Avec sa facilité d’emploi, le moyen de transport individuel peut prendre une grande part de marché, car les fabricants ne cessent d’améliorer l’autonomie, la fiabilité et l’esthétisme des modèles. Ils essaient aussi de combiner qualité et prix pour que ces moyens de transport soient à la portée de tous. L’exercice n’est pas facile car pour une sécurité totale, il convient de présenter un maximum de redondances technologiques, c’est à dire, au minimum, de doubler toutes les pièces composant le véhicule. La qualité des batteries est aussi primordiale pour leur assurer longévité et sécurité d’utilisation.

Malgré son prix de départ un peu plus élevé, un véhicule monoplace électrique a un avantage économique indéniable. Sur 3 ans, la quasi-totalité des moyens de transport électriques sont plus économiques que leurs homologues thermiques !

Source : opusconstruction.fr

Source : opusconstruction

L’exemple du gyropode Segway

Le gyropode Segway par exemple présente les chiffres suivants qui laissent rêveurs tous les conducteurs de scooters traditionnels…

0,25 €
Un rendement énergétique exceptionnel : 0,25 € d’électricité vous permettent de parcourir une centaine de kilomètres, soit 25 € de budget annuel pour 10 000 kilomètres parcourus !

40 Km
Rechargé en cours de journée, son autonomie utile est bien supérieure. Alimenté par deux batteries Lithium Phosphate dernière génération, à durée de vie longue (> 1000 cycles de charge). Un simple cordon d’alimentation suffit pour le recharger sur n’importe quelle prise de courant. Sans entretien ni effet mémoire.

CO2 : 0 g/km
Respectueux de l’environnement. Le gyropode est technologiquement révolutionnaire : électrique et silencieux, il n’émet pas de CO2, et ne crée aucune nuisance sonore sur son passage.

4 CV
Une puissance exceptionnelle pour évoluer sur tous types de terrains. Equipé de 2 moteurs développant une puissance de 3000 W, le gyropode Segway monte et descend en toute sécurité des dénivelés jusqu’à 40% d’inclinaison. Disponible avec des pneus sans traces, pluies/neige ou tout-terrain.

Vers une changement des modes de transport ?

Voici un constat édifiant sur nos habitudes de déplacements actuels…

En France :

  • 1 trajet en voiture sur 2 est effectué sur une distance inférieure à 3 km
  • Plus de 60 % des trajets urbains sont effectués en voiture par une personne seule sur une distance quotidienne inférieure à 8 km. (source : ADEME)

Est-il vraiment toujours utile de se déplacer dans 1 tonne de métaux pour aller acheter sa baguette en centre-ville ? Pas forcément, et jusqu’ici nous pouvions répondre qu’il n’y avait pas beaucoup d’alternatives existantes. L’arrivée des transports électriques individuels, la mobilisation des pouvoirs publics et une prise de conscience collective devraient nous permettre de trouver des solutions à l’avenir !

Partager :

L'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, le web social et les voyages, je vous fais partager mes coups de coeurs et mes conseils, du simple article au dossier spécial.

Postez votre commentaire !