Comment fonctionne un gyropode ?

3

Le gyropode ou transporteur personnel est un véhicule électrique monoplace à deux roues. La particularité de ce véhicule est qu’il est auto-stabilisé. Il peut être de marque « Segway », qui a été la première a concevoir ce moyen de transport. Sans entrer dans des détails techniques, voyons comment ce type de véhicule fonctionne.

Le gyropode fonctionne grâce à un système de gyroscopes et de capteurs très élaboré.  Ce système a été spécialement conçu et réalisé pour adapter le principe d’un gyroscope traditionnel à une utilisation dans un petit véhicule monoplace. En effet, à défaut de pouvoir utiliser un gyroscope traditionnel, jugé trop volumineux et trop lourd pour être intégré à un gyropode, des capteurs spéciaux fonctionnant sur le même principe ont été mis au point par l’inventeur du gyropode (qui n’est pas mort).

 

Un gyropode est en général muni de 5 gyroscopes dont 3 fonctionnent comme détecteurs de mouvement, les 2 autres sont installés pour prendre le relais en cas de panne d’un gyroscope. 2 ordinateurs, plus puissants qu’un ordinateur personnel standard, complètent les gyroscopes, dont l’un sert de matériel de secours en cas de panne du premier ordinateur.

Ce système permet donc de réaliser un équilibre parfait et automatique de l’utilisateur du gyropode, qu’il soit à l’arrêt ou en mouvement. Grâce à ce système, le conducteur d’un gyropode est sûr de ne jamais perdre l’équilibre ni de tomber quelle que soit la vitesse à laquelle il roule. Cela est valable aussi bien quand le gyropode roule sur une ligne droite que quand il a à négocier des virages plus ou moins importants, obligeant le conducteur à s’incliner ou à se pencher.

Le principe de gyroscope sur lequel repose le fonctionnement d’un gyropode permet à ce dernier de répondre immédiatement à la moindre inclinaison du corps de son conducteur pour avancer plus rapidement ou pour reculer, tout en assurant son équilibre tant qu’il se trouve sur le véhicule.

Ainsi, il suffit que le conducteur se penche en avant pour que le gyropode avance plus rapidement. Pour ralentir le véhicule, il faut au contraire que le conducteur se penche en arrière. Pour changer de direction ou pour tourner, la manœuvre est la même que celle à faire avec tout véhicule à deux roues : il suffit de tourner le guidon à droite ou à gauche, selon la direction que l’on veut prendre.

Ce principe de fonctionnement du gyropode fait de lui un véhicule monoplace très maniable en plus d’être sécurisant.

Pour en savoir plus :

– Le mot « gyropode » a été créé en 2008 pour distinguer l’objet de la marque « Segway ».

-> Plus d’informations sur l’invention du mot « gyropode »

– Il est possible de tester le gyropode en réalisant une location dans une agence du réseau officiel Mobilboard.

-> Trouver l’agence la plus proche

Partager :

L'auteur

Passionné par les nouvelles technologies et addict au gyropode, c’est en l'essayant il y a bientôt 10 ans que je suis tombé amoureux de ce moyen de transport. Un modèle ? Richard Branson et son état d’esprit : « People who think and say ‘we’ more often than ‘I’ are a lot more likely to succeed »

3 commentaires

Postez votre commentaire !